FORMATION LE REPAS UNE AUTRE FACON DE COMMUNIQUER

Cette formation vous permettra de mieux appréhender la place du repas dans la relation avec le patient / usager

Formation

Référence formation :
DF3R
Tarif :
INTER : Nous consulter
INTRA : Nous consulter
Groupe : De 3 à 12 personnes
Si aucune session ci-dessous ne correspond à vos attentes ou si vous désirez une formation en INTRA, vous pouvez nous faire part de votre besoin en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Taux de satisfaction

Il n'y a pas encore de taux de satisfaction sur ce produit.

Taux de réussite

Il n'existe pas encore de pourcentage de réussite sur ce produit.

Accroche Commerciale

Cette formation vous permettra de mieux appréhender la place du repas dans la relation avec le patient / usager

Objectifs

  • Appréhender le sens symbolique essentiel de la nourriture,
  • Rôle fondamental du repas dans le projet de soin auprès du malade mental ; connaissance des éléments à mettre en jeu,
  • Découvrir l’importance du travail d’équipe pour soigner et situer son rôle et sa spécificité dans l’équipe pluridisciplinaire autour du repas.

Type public

Toute personne amenée à accompagner dans un travail de soin des personnes souffrant de troubles mentaux :
IDE
Aide-soignant

Prérequis

Aucun

Contenu

Acquisition de connaissances de compétences

  • La nourriture : expérience primaire vitale du petit homme
  • Le nourrisson vit du lien à sa mère qui le « nourrit ».
  • L’amour passe par là.
  • « Nourriture » : anciennement synonyme d’éducation
  • L’attitude à l’égard du monde dépend de cette première expérience : confiance fondamentale en l’autre ou bien méfiance profonde et persistante


Le repas : lieu de socialisation

  • Quelques exemples dans différentes cultures du rôle joué par le « banquet » ou le repas.
  • Se réunir pour partager l’acte de se nourrir.
  • Activité essentielle dans le processus de soin : restructuration de la personnalité pour les patients régressés ; une place fixe et repérée pour chacun.
  • Importance de la qualité des lieux et des objets : salle à manger à « taille humaine », chaises confortables, jolie vaisselle, couvert bien mis, etc.
  • Facilitation des échanges : forme des tables, atmosphère paisible

 

La maladie mentale

  • Différence entre le « normal » et le « pathologique »
  • Les deux grandes catégories de maladies mentales : psychose et névrose
  • Comment devient-on malade mental ?

 

La préparation du repas : reflet de l’importance donnée au patient et outil thérapeutique

  • Le malade doit sentir l’intention de l’institution
  • Les repas véhiculent des messages, ressentis immédiatement par le patient : est-ce que l’on ne fait que le nourrir « matériellement » ou le considère –t-on comme autre chose qu’un tube digestif ?
  • Abondance et diversité de la nourriture : on « prend soin » du repas, donc du patient à qui il est destiné
  • Possibilité du choix des menus donnée aux patients
  • Mettre en place un « atelier cuisine »

 

Analyse des pratiques professionnelles

Analyse de cas : pratiques réflexives à partir des situations avec suivi d'indicateurs.

Cas amenés par chacun des participants vécus et répétés pour lesquels chaque stagiaire est en capacité de les retranscrire.

Echanges avec le formateur sur chaque cas, évalaution des pratiques et analyse des écartes entre les apports de connaissances en amont et la pratique observée à ce jour.

 

Identification d'axes d'amélioration individuels
Bilan de la formation
 

Pédagogie

Apports théoriques. Multiples mises en situation - ou jeux de rôle - tirées de l'expérience des participants, Réflexion et analyse communes à partir de ces dernières, Apports théoriques (textes, films, etc..) et exemples tirés de la pratique du formateur, Analyse de cas : pratiques réflexives à partir de situations réelles avec suivi d’indicateurs (méthode HAS), Support écrit remis aux participants.

Méthode d'évaluation

QCM

Modalités d'accès aux personnes handicapées à la formation

Accès PMR

Prochaines sessions

Aucune session disponible.